Delacroix, le voyage aux Pyrénées

28,00

Auteur : Alexandre Hurel

En juillet 1845, Eugène Delacroix, alors au sommet de son art et de sa gloire, cherche à se reposer des immenses chantiers en cours à Paris. Sur le conseil de son médedecin, il va passer un mois dans les Pyrénées, à Eaux-Bonnes, station thermale à la mode.

Eaux-Bonnes, c’est la porte vers les hautes montagnes, le haut béarn, et l’Aragon. Sommets et cascades, bergers et lavandières peuplent alors le carnet du maître.

Catégories : , Étiquettes : , , ,
Curabitur tempus accumsan ut id, justo id Lorem ut ante.