Saint-Jean-de-Luz 1865-1945 – L’atelier Konarzewski

Vers 1865, un émigré polonais, Ladislas Konarzewski, chassé de son pays par les Russes, vient s’installer à Saint-Jean-de-Luz. Il deviendra photographe, LE photographe luzien, « monsieur Ladislas » comme on le nomme alors. Installé rue Garat, il laissera un témoignage exceptionnel sur les métamorphoses de la cité portuaire : la plage est encore sauvage, les digues sont en construction, les marais à peine asséchés.

Son fils, Jean-Ladislas, reprendra le studio et complétera ce legs offert à l’histoire locale. Il livrera un travail sur le port et les pêcheurs tout à fait remarquable.

Sa petite-fille contribuera elle aussi jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale et laisse des photos fortes de cette période trouble.